La Visite D’Un Salon Funéraire

Lorsqu’on apprend la mort d’un parent, d’un ami ou d’un collaborateur, le passage à une veillée mortuaire devient inévitable. En effet, des dispositions doivent être prises pour respecter la visite de ce lieu mémorable. Dans la ville de Montréal, il existe plusieurs endroits destinés aux activités funèbres quel que soit le lieu choisi par la famille du défunt, ces lieux sont prêts à accueillir les visiteurs grâce aux parkings aménagés pour cet effet. En plus, il existe partout des salles d’attente vastes et des chapelles pour le recueillement. La visite d’un salon funéraire est donc une très grande occasion permettant aux familles, aux amis et aux connaissances du défunt de se supporter mutuellement. Cette rencontre leur permettra de partager la douleur du disparu dans un endroit riche et symbolique. En visitant un tel lieu, l’on n’échappera pas à la vision de la dépouille qui sera dans un cercueil ouvert à moitié ou fermé. Dans tous les cas, la présence du corps sera effective et cela constituera une raison pour les visiteurs de prendre conscience de cette triste réalité qu’est la mort. Une disparition subite de la personne qui nous est chère. En faisant les adieux au défunt, les visiteurs doivent être conscient que leur tour sera en principe inévitable et cela pourra les emmener à changer peut-être de comportement. Celui qui visite un salon funéraire doit nécessairement observer un certain nombre de comportement non seulement par respect du défunt, mais aussi et surtout par respect de la famille endeuillée. Dans ce sens, tout visiteur doit faire le maximum d’effort pour éviter de s’imposer. Cette imposition peut résulter de plusieurs ordres.

Par exemple, quelqu’un qui se montre très bavard et attire l’attention de tous vers lui ne respecte pas ce lieu symbolique. En effet, dans le bavardage, il faut éviter de mentionner vos propres morts et détourner l’attention sur le nouveau disparu. Toutes les observations doivent être faites en la mémoire du défunt. Ce n’est pas également un lieu pour faire des commentaires sur les activités sportives ou politiques. Loin de tout cela, durant une visite dans un salon funéraire, l’on n’évoquera que des thèmes en rapport avec la divinité. L’on doit également éviter de s’imposer en occupant plus de place au côté du défunt, et cela au détriment de la famille. Notre distanciation permettra aux membres de la famille d’entretenir une relation de proximité avec l’être cher chaque fois qu’elle en aura envie. Il est impératif de savoir également que cette visite n’est pas l’occasion de régler des comptes entre les membres de la famille. En effet, durant une telle occasion, tout le monde sera présent, même les personnes avec qui nous avons toujours eu des conflits. De grâce, pour la mémoire du défunt, chacun doit faire preuve de retenue et de patience ne serait-ce que pour ce laps de temps, même-ci l’on est certain de ne plus rencontrer la personne que nous pensons être notre ennemi. Une trêve est donc recommandée, car ce n’est pas un ring de boxe ni une autre salle de combat.

Durant cette visite, il faut également éviter d’ignorer la famille endeuillée parce que nous avons famille endeuillée parce que nous avons fait la rencontre d’un ami de longue date ou d’un cousin qui était disparu de la circulation depuis belle lurette. Les retrouvailles sont inévitables dans de telles occasions, mais il ne faut pas perdre de vue l’objet même de la visite du salon funéraire qui est la consolation, l’assistance et le partage de la douleur pour la famille du défunt. Certainement, l’oncle qui vous a tant manqué comprendra votre retenu même ci vous ne vous ait la rencontre d’un ami de longue date ou d’un cousin qui était disparu de la circulation depuis belle lurette. Les retrouvailles sont inévitables dans de telles occasions, mais il ne faut pas perdre de vue l’objet même de la visite du salon funéraire qui est la consolation, l’assistance et le partage de la douleur pour la famille du défunt. Certainement, l’oncle qui vous a tant manqué comprendra votre retenu même ci vous ne vous dirigez pas vers lui.

Tags:


You can follow any responses to this entry through You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

AddThis Social Bookmark Button

Leave a Reply