Futur Digital : EDF cible des arnaqueurs

Depuis quelques mois, la compagnie d’électricité nationale française est la cible d’une vaste opération d’escroquerie. En effet, un certain nombre de ses clients ont reçu un courriel réclamant leur coordonnée bancaire. Futur Digital vous parle de ces actes de piratage informatique de grande envergure.

Un Phishing de haut niveau pour pirater l’EDF

200 à 300 cas de piratage visant l’EDF sont enregistrés mensuellement en France. Selon certaines sources, environ une dizaine de portails pirates sont créés quotidiennement pour hameçonner les clients de cette compagnie. Selon le directeur des relations clients de la compagnie d’électricité, ces vagues d’offensive ont commencé depuis le mois d’août 2012 et continuent de prendre de l’ampleur.

Les hameçonnages ont commencé depuis qu’il est possible de payer sa facture EDF par carte bancaire. En effet, les personnes ayant reçu le courriel prévenant que les paiements des factures n’ont pu être effectués par la banque peuvent opter pour la carte bancaire afin d’éviter les pénalités de retard. Les escrocs ont utilisé cette nouvelle solution afin d’attirer les internautes vers une fausse page où ils devront mentionner leurs coordonnées bancaires.

Les premières mesures prises par l’EDF

En général, 20 000 mails provenant d’un site pirate sont signalés quotidiennement. Cependant, en janvier 2013, ce chiffre a doublé à 40 000 ont dénoncé les Dirigeants d’EDF. Face à cette recrudescence incontrôlée du Phishing, les responsables de la compagnie d’électricité multiplient les avertissements et invitent leurs clients à rester très vigilants.

L’entreprise a également créé une adresse e-mail où les internautes pourront signaler rapidement les courriels falsifiés ou douteux. Enfin, la direction du fournisseur d’énergie nationale a affirmé que l’entreprise ne demande aucune information concernant les comptes bancaires lors des paiements par carte.

Tags: , ,


You can follow any responses to this entry through You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

AddThis Social Bookmark Button

Leave a Reply