Tout sur les digues de protection

Qu’est-ce qu’une digue de protection

Les digues sont des ouvrages de protection qui servent à se protéger contre les inondations fluviales dans une région. Une digue doit être longitudinale, contenant à l’arrière le flux des eaux et doit résister à la brutalité des courants d’eau. Mais une digue peut être aussi vulnérable et donc peut être détruite entrainant souvent des gros dégâts si la rupture se situe dans lieu habité ou dans des lieux cultivés.

 

Les facteurs de rupture de digues

 

Les principales causes de rupture de digues sont des facteurs géologiques tels que l’érosion interne, l’érosion externe ou affouillement provoqué par l’eau et la force des courants. Mais l’autre grande raison c’est aussi un mal conception des digues. Pour éviter ces risques, il existe des solutions pour la consolidation d’une digue et pour qu’elle serve vraiment d’ouvrage de protection.

Utilisation des matériaux de qualité et rehaussement des digues

Une digue doit être en mesure de protéger les basses terres situées près de l’ouvrage. Construite avec des matériaux naturels ou artificiels, la plupart souvent composé de terre, ce type de construction peut facilement rompre et se détruire. La terre est un matériel fragile qui se fond et se glisse facilement lors du contact avec l’eau. D’où l’utilisation des matériaux durs et imperméables dans l’eau, des matériaux qui résistent à l’eau est nécessaire. Utiliser des mélanges de sable avec des graviers pour élargir le remblai de la plaine et faire un rehaussement des digues peut remédier aux problèmes de rupture.

Lutter contre l’érosion interne

Comme cité plus haut, l’érosion interne peut également être un facteur de rupture de digues. Elle se manifeste par la pénétration d’eau à l’intérieur de digue c’est-à-dire autrement dit, la circulation d’eau sous l’endiguement. Ce qui entraine la fragilisation des digues et qui provoque des trous dans celle-ci. Pour éviter cela, il faut éviter le contact entre l’eau et les matériaux utilisés. Il est donc nécessaire d’élargir les digues ce qui est pourtant impossible dans les secteurs urbanisés. Mais une autre solution s’avère efficace. Mettre en place des murs étanches peut lutter contre la pénétration d’eau dans les digues.

Stabiliser les berges

L’affouillement ou l’érosion externe, un autre facteur de destruction de digue, expliquée par la formation des cavités par endroits au pied du talus lors de la monté d’eau peut causer l’effondrement de talus et des matériaux. Ces matériaux risquent d’être emportés par l’eau et occasionner des sérieux dégâts. Pour stabiliser une berge, il suffit juste d’utiliser des aptitudes biologiques, physiologiques et physiques des plantes.

 

Les types des digues

On peut concevoir trois types de digues tels que les digues de protection et ouvrage de protection contre l’inondation: s’applique souvent dans les cours d’eau ou le long de la rive de la mer

Les digues de canaux : elles servent à contenir l’eau à l’intérieur du canal

Les digues de type maritime qui n’ont pas besoin d’avoir une nature étanche mais protège contre les le courants des vagues

Tags: , ,


You can follow any responses to this entry through You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

AddThis Social Bookmark Button

Leave a Reply