Le Sushi Québec Et Les Techniques

Entreprise

Saviez-vous que c’est au Japon qu’on a inventé les sushis? Le chef japonais qui fait les sushis est un homme honorable pour tous les autres qui l’entourent. Le sushi à Québec est de plus en plus recherché. On peut aller dans les poissonneries pour trouvez les ingrédients ou encore aller dans un restaurant, pour manger ce plat tant vénéré. Mais comment ces chefs font-ils nos sushis? Avant d’aller s’asseoir, dans un restaurant de sushi à Québec, n’êtes-vous pas curieux de savoir quelles sont les grandes techniques de ces grands chefs?

Premièrement, on s’entend que tout est une question de riz, car le riz est la base fondatrice! Alors le riz doit avant tout être très ferme. Si vous voulez exécuter une recette de maître, achetez à l’épicerie une bouteille de vinaigre de riz, sur la plupart de ces bouteilles, vous trouverez une recette, que vous pourrez compléter à votre guise. Ainsi, il sera plus facile de la réussir, si vous n’êtes pas un fin connaisseur en la matière. Mais peu importe, si vous allez à sushi Québec, ce sera beaucoup moins compliqué et la saveur sera probablement plus exquise. Prévoyez une tasse de riz pour chaque rouleau. Alors maintenant que vous savez que cela prend une tasse de riz pour un rouleau qui est en général 5 morceau, vous allez peut-être vous abstenir d’en manger autant, car cela fait beaucoup de riz. Pour qu’un riz soit bien réussi pour un bon sushi, il faut le rincer et le laisser tremper une bonne heure.

Je ne sais pas si vous avez déjà remarqué pourquoi qu’à certain restaurant à Québec, il y a des sushis meilleurs que d’autres, qui semble plus complets? En fait, ce qui important de respecter est de mettre autant de garniture que de riz, ainsi on aura une bouchée équilibrée. Dans les restaurants, la qualité est de mise, donc il faut que le poisson ainsi que chaque fruit de mer utilisés soient impeccable. Il y a des techniques, non seulement dans la préparation mais aussi dans la façon de choisir des aliments frais. Le poisson frais est facile à reconnaître car sa peau sera vraiment brillante, il sera ferme au toucher. Un autre facteur qui peut aussi nous aider à voir si un poisson est frais est le regard. Les yeux doivent être claires et pétillants puis le poisson frais sentira l’eau salé ou encore l’eau d’un étang mais pas une odeur forte de poisson, car si c’est le cas vous saurez automatiquement qu’il n’est pas frais.    Maintenant, connaissez-vous les techniques pour manger le sushi à Québec? Une fois assis confortablement, dans le restaurant qui vous semble le meilleur et que les sushis sont enfin arrivés, prenez les baguettes. Tout d’abord, il faut les frotter ensemble pour enlever les petits morceaux de bois qui pourraient s’en échapper. On tient les baguettes avec une main, vous pouvez vous aider de l’autre main, pour trouver une position qui vous convient et qui semble tenir. Tenez le plus gros bout dans la main ainsi vous agripperez vos bouchées avec le bout plus affinée. Il ne faut pas les agiter, lorsqu’on veut une autre bouchée. Il faut les mettre dans notre assiette et regardez les bouchées pour ensuite allez en chercher une avec les baguettes. Une chose qu’il ne faut absolument pas faire est de prendre un sushi avec les baguettes et de le donner à l’autre personne. C’est une insulte au chef et à leur tradition. Si vous ne pouvez pas trouver la juste manière de tenir vos baguettes, vous pouvez prendre vos main, sans problème, car les japonais ne voient pas du tout cela comme un signe d’impolitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *