L’importance du travail du courtier d’assurance.

Entreprise

La seule définition que l’on peut fournir à un courtier d assurance c’est qu’il est la personne qui travaille chez une compagnie d’assurance que se soit comme un sous-traitant ou un salarié. En fait, c’est un agent qui est en contact direct avec une telle agence et donne service aux clients. Sa responsabilité c’est de collecter des primes à la faveur des victimes d’accidents en appliquant les règlements et les lois mis en place pour organiser le domaine en général. Et puisqu’il est considéré comme un employé ou un agent de maîtrise chez l’assurance, il reçoit en contrepartie de ses services un salaire allant de 1000 à 2000 dollars. Cela sans oublier les commissions et les primes qu’il peut les avoir de la part des clients ou de sa compagnie mère. Les primes et les commissions n’entrent pas réellement dans le calcul de son salaire mensuel ou annuel, puisqu’ils sont pris selon son rendement. De toute façon, c’est une sorte de motivation pour encourager le courtier d assurance. Mais, cela se modifie lorsqu’il dépasse la limite annuelle qui sera définie par la compagnie d’assurance. Disant, à 10 fois son salaire annuel, le courtier d assurance sera en mesure de payer des frais à sa compagnie sous forme de pourcentage bien précis.

Cependant, beaucoup de décrets et de lois ont été fait pour organiser et contrôler l’activité des assurances et des courtiers d’assurance par la suite. Dans beaucoup de pays dans le monde, les lois appliquées classent les courtiers parmi les professions libérales et comme des travailleurs indépendants dans le secteur d’assurance et de réassurance. Dans ce contexte, un courtier d assurance est considéré comme gestionnaire des comptes et un consultant en assurance qui tient l’administration et le règlement des dossiers de sinistres. En outre, le courtier d assurance travaille d’une façon indépendante puisqu’il a l’autorisation d’exercer des professions libérales liées à l’assurance ou la réassurance.

Certes, le courtier d assurance est une personne physique qui représente moralement la compagnie d’assurance. Normalement, il tient un portefeuille de commercialisation et de vente de polices d’assurance, outre que tout le travail lié aux contractants de la compagnie. La négociation avec les entreprises pour compléter le processus d’assurance en faveur de l’assuré est une autre figure aussi du travail du courtier.

Le courtier d assurance joue pratiquement le rôle de médiation dans le secteur de l’assurance entre l’assuré et la société d’assurance. Et puisqu’il est le représentant agréé de la compagnie, il sera très facile pour lui de gérer et rechercher les options les plus favorables pour le client ainsi que lui garder son droit s’il y aura un accident. D’après son expérience, le courtier peut fournir et signer tous les formulaires et les documents nécessaires sans avoir recours aux dossiers des assurés puisqu’il sait déjà ce qu’il faut faire et tient par cœur les lois qui réglementent le domaine. De toute façon, l’influence des dossiers à signer est très importante puisqu’il y a toujours des trous dans les lois que seuls les connaisseurs peuvent les remarquer.

Finalement, un seul courtier d assurance peut s’occuper des transactions et des dossiers de plusieurs compagnies sous contrat de production avec une seule société d’assurance. En contrepartie, l’embaucher dans ce type de poste doit avoir plusieurs années d’expérience dans un poste similaire pour savoir gérer plusieurs types de formats et polices d’assurance. Et vu l’importance de ce travail, le courtier d assurance est soumis à beaucoup de risques. Alors, si vous êtes intéressés par ce poste, vous devez calculer très bien les avantages et les inconvénients pour ne pas tomber dans l’erreur et savoir comment sortir des pièges dans lesquels vous pouvez y tomber.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *